En quête d'Elena

En quête d’Elena, thriller familial !

Je ne suis pas la seule de ma famille que la plume démange. Certains ont pu, d’ores et déjà, admirer ici la prose lolilol de ma sœur Marielle. Bien avant elle, mon arrière-grand-mère a rédigé ses mémoires de jeunesse dans les Alpes, nous offrant ainsi un témoignage précieux sur sa vie en haute montagne, à une époque où les gosses grandissaient sans Internet, sans télé, et sans Nutella (elle mentionne néanmoins une boîte de Phoscao dans la cuisine, équivalent du Nesquick qui lui a valu d’être considérée comme « trop gâtée » par la voisine #lestempsontbienchangé). C’est avec moult joie, que je vous présente la nouvelle gloire familiale : En quête d’Elena, un roman signé par… Tadahhh…. ma maman, et publié par Iggybook.

Ma mère est une lectrice passionnée. D’aussi loin que je me souvienne, il y a toujours eu une pile de bouquins posée sur sa table de nuit, et de source proche du dossier (mes grands-parents, pour ne pas les nommer), ça ne date pas d’hier. On peut même dire que c’est elle qui m’a transmis le virus dès ma plus tendre enfance, en m’enterrant littéralement sous des tas et des tas d’albums de l’École des Loisirs, de bibliothèque rose, verte, de folio et autres romans de la collection Cascade. (Oui, commissaire, j’avoue, mes deux parents sont extra-magiques et m’ont pourrie-gâtée)

Regarde, c'est beau.

Regarde, c’est beau.

Petite, elle avait déjà de l’imagination à revendre. Elle inventait des histoires policières, les aventures de Nick Notor (d’où vient ce nom ? le mystère reste entier !) au profit de ses parents et grands-parents. Toute mon enfance, je l’ai vue se livrer à une activité épistolaire soutenue, ou saisir la moindre occasion pour écrire un petit poème. Son bureau croule sous les post-it, parfois agrémentés de petits dessins.

Il y a quelque années, elle a commencé à fréquenter un atelier d’écriture dont elle revenait à chaque fois enchantée, reproduisant parfois avec nous les exercices autour de la table de la cuisine. Son envie d’écrire un roman n’a pas tardé, et elle a relevé le défi malgré un emploi du temps très rempli, et un milliard de choses à faire chaque jour qui passe. Elle peut-être aujourd’hui fière et heureuse de voir la matérialisation de tout ses efforts. En tout cas, autour d’elle, nous sommes tous fiers, bluffés par sa détermination et surtout, super contents d’ajouter un livre très spécial à notre bibliothèque.

Et ça raconte quoi ?

À présent, parlons de l’œuvre. En quête d’Elena est un roman policier, dont voici le résumé :

Elena Vassiliev est retrouvée assassinée dans son appartement de Puteaux. Qui pouvait en vouloir à la jeune et jolie géologue, fille d’exilés politiques turkmènes ? Pour le découvrir, le commandant Antoine Gignac n’hésite pas à explorer des territoires inconnus, des bureaux feutrés de La Défense aux vallées oubliées de l’Isère, en passant par une plateforme pétrolière norvégienne. Mais cet ancien rugbyman bougon et divorcé ne s’implique-t-il pas plus qu’il ne devrait dans cette affaire ? Lui qui n’a pas réussi à sauver son mariage, saura-t-il soigner ses plaies en reconstituant le parcours de la jeune victime, portrait craché d’une épouse qu’il n’a pas su comprendre ?

Ce livre, je l’ai lu, bien-sûr. On peut me soupçonner de ne pas être tout à fait impartiale, mais je me souviens l’avoir dévoré d’une traite et avoir passé un excellent moment avec Gignac sur la piste de la mystérieuse Elena et de ses secrets.

Il y a des personnages attachants.

Il y a des grands espaces.

Il y a de l’exotisme.

Il y a du grand capital aux activités louches.

Il y a des sentiments.

Au cas où ce n'était pas clair

Au cas où ce n’était pas clair

Bref, si tu veux soutenir le premier roman d’un auteur prometteur, et que tu veux savoir qui a tué la malheureuse Elena c’est par là :

-en format électronique sur Amazon, la Fnac, Cultura, Decitre

-en version brochée : ici, ou bien , ou encore de ce côté. Ou en commande auprès de ton libraire de quartier.

Bises et belle découverte !

 

Rpondre En quête d’Elena, thriller familial !

Leave a reply

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.