Bateau Panda

Celebrate good times, come on !

Jeudi dernier, j’ai remis un manuscrit à mon éditrice. Un manuscrit pour lequel j’ai pris plus de sept mois de congé loin de mon entreprise (qu’elle en soit profondément et très sincèrement remerciée), et sur lequel j’ai travaillé presque tous les jours depuis début février. Ceux qui me suivent déjà sur Facebook ont pu être le témoin de mes jérémiades, notamment lors de la phase de relecture (qui n’est pas ma préférée !).

A ce propos, je remercie tous ceux qui ont eu la gentillesse de poster des messages d’encouragement ! Il est un peu tôt pour tout dévoiler de ce projet, mais ce que je peux dire, c’est que cela parle de musique, et plus précisément, du rock et de la pop anglaise dans les années 60 et 70. Je n’irai pas jusqu’à clamer que « ce livre a été écrit avec mon sang, ma sueur et mes larmes » (il ne faut pas exagérer), mais ce qui est sûr, c’est qu’il m’a donné du fil à retordre. D’autant que sans changer totalement de style, je suis sortie un peu de ma zone de confort (= les blagues à foison et les situation rocambolesques de préférence au pays du Soleil-Levant 😉 )

Mais ces difficultés, ce n’est pas le sujet du jour.

Le sujet du jour, c’est l’autocongratulation 🙂 Le moment est venu de célébrer ! De célébrer, tout simplement, le fait d’être parvenue à mener un projet à bien et d’avoir fait de mon mieux.

Si tous les auteurs, publiés ou non, jeunes ou vieux, homme ou femme (etc.) ont bien une problématique en commun, c’est celle de finir une histoire. Ecrire est un marathon pour tous ceux qui s’y essayent, et finir un projet est une belle victoire. Tout comme l’est l’aboutissement de  n’importe que projet de long terme qui demande un gros investissement personnel.

Au-delà de la question de la publication, et de la réception par les lecteurs, je crois donc qu’il est bon de se poser quelques jours pour savourer et pour remercier l’entourage qui y est souvent un peu (ou beaucoup) pour quelque chose. Ce week-end, je vois des amis, je fais des origami, je passe du temps avec mon bon ami… et je cours la Parisienne ! Les questions viendront après…

Et vous, quelle est la dernière chose que vous êtes fier d’avoir accompli ? Comment avez-vous fêté ça ?

Des besos !

Aurélie

2 rponses Celebrate good times, come on !

  1. Tom

    Moi c’est mon bac j’ai fête ça avec ma famille autour d’un verre de champagne (que je n’ai pas bu, je n’aime pas ça) puis avec mes amis à une soirée géniale !
    Bientôt je pourrais dire que ce sera la même chose que toi… hâte (bon y a juste une différence : j’ai pas un éditeur derrière moi ;))

Leave a reply

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.