Les mots de la peur

Comme beaucoup de gens de ma génération, j’ai été dans mon enfance une énorme fan des livres de la collection « Chair de poule ». Puis, à l’adolescence, j’ai découvert les films de slasher : Scream, souviens-toi l’été dernier, Urban Legend, etc. Plus tard, je me suis jetée sur toutes les séries horrifiques comme American horror Story, Channel Zero, The haunting of Hill House… J’adore me faire peur. Possession satanique, tueurs psychopathes, fantômes japonais, zombies, maisons hantées, poupées tueuses, clowns maléfiques… Tout me plaît ! Dans une autre vie, j’aurais voulu être Stephen King

Le roman sur lequel je bosse actuellement s’inscrit dans une veine semi-horrifique, et mes personnages passent leur temps à flipper leur race. L’une de difficultés de l’exercice consiste à mettre le lecteur dans leur peau, à lui faire sentir à quel point ils sont terrifiés. Oui, mais comment le dire ? Je reste parfois bloquée 10 minutes à trouver l’expression adéquate. C’est bien beau de « trembler », de « sursauter » et de « hurler », mais ça a ses limites. Et puis on ne peut pas utiliser ces termes toutes les deux pages.

Je dresse donc ci-dessous une petite liste de « mots de la peur ». Enfin surtout des verbes. On est entre-nous, à la bonne franquette, donc je te les donne pêle-mêle, comme ça vient. Forcément, cette liste n’est pas complète. Je compte sur toi, pour m’aider à l’enrichir. Je prend toutes tes idées, mêmes les plus ouf ! Allez sois-sympa !

(ps : parmi ces mots/expressions, certaines me semblent inutilisables parce qu’elles sont trop clichés ou neuneu, ou alors parce que leur sonorité est tout bonnement ridicule. Je me permets de les pointer)

Les classiques

  • Avoir peur / mourir de peur
  • Avoir les chocottes (bof !)
  • Flipper
  • Être terrifié
  • Être terrorisé
  • Paniquer
  • Être épouvanté
  • Angoisser
  • Être saisi d’effroi
  • Crever de trouille
  • Être affolé
  • S’inquiéter
  • Frissonner
  • Avoir la chair de poule (bof !)
  • Se raidir
  • Une vision de cauchemar
  • Avoir les cheveux qui se dressent sur la tête / se hérissent (bof !)
  • Avoir la pétoche (triple bof !)
  • Être anxieux
  • Être pétrifié par l’horreur
  • Trembler (le « comme une feuille » j’éviterais)
  • Avoir la frousse (bof !)
  • Flipper
  • Avoir le sang qui se glace dans les veines
  • Être livide
  • Être blanc comme un linge
  • Pâlir
  • Avoir la gorge nouée
  • Avoir le cœur qui s’arrête / manque un battement
  • Avoir des sueurs froides
  • Hurler
  • Crier
  • Avoir les mains moites
  • Avoir les jambes en coton (bof !)
  • Avoir le souffle coupé
  • Perdre l’usage de la parole
  • Les mots meurent sur mes lèvres
  • Claquer des dents
  • Avoir la gorge sèche
  • Être saisi de frayeur
  • Être oppressé
  • Être bouleversé
  • Suer à grosses gouttes (bof !)
  • Crever de trouille
  • Avoir la nausée
  • Avoir le corps qui se tend/se crispe
  • Écarquiller les yeux
  • Se recroqueviller
  • Pleurer
  • Être paralysé
  • Se liquéfier

Un peu plus créatives (on se lâche, c’est dimanche !)

Les expressions ci-dessus peuvent aussi être combinées pour créer quelque chose d’un peu plus élaboré et imagé. Attention, à utiliser avec parcimonie, ça peut vite devenir un poil lourdingue. Sauf si tu t’appelles Lovecraft et que « Too much » est ton second prénom.

  • Avoir l’impression que de longs doigts glacés enserrent son cœur
  • Sentir comme un souffle froid percer ses os
  • Être cloué au sol par une vision de cauchemar
  • Être suffoqué par le spectacle d’une horreur indescriptible.
  • Avoir l’âme comme aspirée par l’abyssal vide de la mort ( un peu grandiloquent ? Atta, j’ai pas fini !)
  • Plonger dans les insondables profondeurs de l’épouvante, dont l’esprit ne revient jamais intact
  • Regarder l’indicible en face, et le laisser semer en son cœur la graine de la folie.
  • Avoir la respiration coupée par l’implacable étau de la terreur
  • Être blanc comme un linceul
  • Être saisi d’un tel effroi que chacun des ses organes semble se liquéfier (Pas très joli mais c’est du vécu. Le jour du bac, quand tu as fait l’impasse sur le sujet qui tombe. Enfin, tu vois…)

( Photo by Blake Lisk on Unsplash)


Rpondre Les mots de la peur

Leave a reply

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.