Couverture Lee-Roy Gordon

La légende de Lee-Roy Gordon sur la blogosphère

Youhou, place au petit moment autopromo-je-me-la-pète du mois 🙂 Voici quelques critiques parues au sujet de « La légende de Lee-Roy Gordon », et publiées sur la blogosphère.

1/Je commence avec celle de Jo la Corneille: « des personnages déchaînés, une histoire déjantée, du rock, des gangsters, des bagarres, des flingues, et une belle dose d’émotion, bref, tout ce qu’il faut pour passer un moment de lecture épique et badass ». Un chronique qui me fait très plaisir, déjà parce qu’elle est très positive et que mon petit égo en est tout ragaillardi, mais en aussi parce que je craignais que Chloé, AKA « Jo », soit moins enthousiaste à propos de Lee-Roy Gordon qu’elle ne l’avait été pour Lola Frizmuth.

Pour la petite histoire, j’ai rencontré Chloé à Montreuil alors que je manquais de finir enterrée vivante sous les fans de Pef qui dédicaçait juste à côté. C’est une rencontre dont je garde un très bon souvenir. Chloé m’a dit qu’elle écrivait et espérait être publiée. Et pif paf, quelques mois plus tard, j’apprends que c’est chose faite avec Positive Way chez Bragelonne, qui est dans ma liste de lectures pour cet été.

2/La critique de Takalirsa dit ceci: « Un roman entre humour et émotion, qui fait revivre le rock des années 70 autour de personnages savoureux ! ».  Là encore, je suis très heureuse d’autant que j’ai eu également l’occasion de rencontrer Patricia, dans le cadre du prix Lire-en-Seine, et que l’héroïne de ses romans, Belladone Lablonde, est plus ou moins la sœur cachée de Lola Frizmuth (en termes de blondeur bien-sûr, mais également en termes de gaffes épiques).

3/La chronique de Lirado, l’un de mes blogs de littérature jeunesse préférés, est un peu plus mitigée, notamment en raison du thème choisi (à savoir le rock). Néanmoins comme ceci est un post spécial autopromo je retiens le positif 😉 : « c’est un livre que je recommanderai à tous les adolescents qui aiment les histoires de musique, de groupes, de reconquête de la célébrité et aussi d’amitié, le tout avec style bourré d’humour « . Bien-sûr, quand on écrit un roman, on espère toujours que tout le monde va le trouver génial à 100%  mais ce sont les règles du jeu de la blogosphère (et de la vie en général)!

4/J’ajoute également la critique d’Opalivres:  » Une plongée dans l’univers rock des années 60 et 70 ; des personnages hauts en couleurs ; une héroïne sympathique, qui porte la force et la fragilité des ados d’aujourd’hui et en laquelle chacune et chacun d’eux se reconnaîtra … »

5/… Et celle du magazine L’Petit Mardi: « Un méli-mélo d’humour, de bon-sens et d’originalité, qui fait de ce récit l’une des plus belles révélations de l’année en littérature jeunesse ! À ne pas manquer ! »

Rpondre La légende de Lee-Roy Gordon sur la blogosphère

Leave a reply

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.